Abonnez-vous pour 1€

Alpine a dévoilé sa Formule 1: Ocon confiant, Alonso absent (photos et vidéos)

Vidéos
@DR
@DR

Décidément, le monde de la F1 est très loin des présentations hollywoodiennes qui avaient encore lieu l’an passé à cette époque. Crise sanitaire oblige, c’est en mode virtuel qu’on a découvert les couleurs de l’Alpine A521, la monoplace que piloteront Fernando Alonso et Esteban Ocon en Grand Prix cette année. La F1 est très inspirée de la version 2020 de la Renault puisque les châssis sont ‘gelés’ par la réglementation. Par contre, la voiture est passée du jaune ‘flashy’ au bleu Alpine qui évoque les exploits de la Berlinette dans les rallyes mondiaux des années ’70.

La session étant manifestement enregistrée, on n’a pas eu droit au sourire crénelé, voire au visage tuméfié de Fernando Alonso après son accident à vélo. C’est donc Esteban Ocon qui s’est payé l’incontournable discours pendant lequel il nous a assuré qu’il était confiant à l’aube de cette saison. Il est vrai que les 1200 collaborateurs du team, basé à Enstone pour le châssis et à Viry-Châtillon pour le moteur, n’ont pas ménagé leurs efforts ces dernières semaines.

Cette présentation a aussi permis de découvrir Davide Brivio, l’homme qui remplace Cyril Abiteboul à la tête de l’écurie. Après pratiquement vingt ans de collaboration avec le constructeur français, Abiteboul a été remercié cet hiver pour laisser sa place à celui qui a fêté, voici quelques semaines, le titre de Suzuki en MotoGP. Contacté par Luca de Meo qui l’avait côtoyé à l’époque où Fiat était le sponsor de l’écurie Yamaha et de Valentino Rossi, Brivio s’attaque à une tâche extrêmement compliquée. Cela fait des années que Renault tente de revenir sur le devant de la scène en F1. L’arrivée de Fernando Alonso, qui n’a plus touché un volant en Grand Prix depuis deux ans, permettra-t-elle à l’équipe de progresser ? A voir…

« Je vois cette saison comme une grosse opportunité », a expliqué Esteban Ocon, son équipier. « Nous aurons la possibilité de démontrer nos qualités avant 2022 où le règlement sera profondément modifié. » On espère pour le Français qu’il a raison.

Notre sélection vidéo