Abonnez-vous pour 1€

Sue Ellen traumatisée après une intervention policière à Saint-Ghislain: «J’ai vu le laser rouge de leur arme au milieu des yeux de mon compagnon»

La porte qui mène à l’appartement de Sue Ellen et son compagnon a été défoncée.
La porte qui mène à l’appartement de Sue Ellen et son compagnon a été défoncée. - A.U.

La porte d’entrée de l’appartement a été complètement arrachée, et ce n’est pas le seul dégât causé par l’intervention des unités spéciales chez Sue Ellen. « Il était exactement 5h06 du matin quand ils sont arrivés, dans la nuit de dimanche à lundi », se remémore Sue Ellen, qui tremble comme une feuille.

► Ils ont d’abord cru à des cambrioleurs et ont appelé la police  : « Ils sont montés à notre étage en nous criant de nous taire, de baisser les yeux, de lâcher mon téléphone… »

« Il y avait de la fumée, on avait la tête au sol, ils ont ouvert toutes les portes, cassé des lampes et miroirs, c’était horrible. C’était impressionnant surtout de voir le laser rouge de leur arme au milieu des yeux de mon compagnon et sur ma poitrine, on se croyait dans un film ».

► Ils ont été sortis de leur domicile, colsonés et en petite tenue, Sue Ellen nous dévoile tous les détails de cette expérience traumatisante (photos).

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo