Abonnez-vous pour 1€

ÉDITO – Vaccins: le reset total avant les questions

ÉDITO – Vaccins: le reset total avant les questions

Une première évolution, essentiellement basée sur des changements dans les protocoles des vaccins, mais qui sera sans doute insuffisante pour résorber notre retard et trouver un rythme de croisière différent. Car la stratégie, basée sur une vision hypercentralisatrice et bureaucratique, n’est pas fondamentalement remise en cause.

Voici quelques jours encore, les nombreux ministres responsables de la Santé répétaient fièrement que leur stratégie était la bonne et qu’il n’y avait aucune raison de la changer…

Il est évident que la présence de neuf ministres dilue les responsabilités. Mais les « chefs » sanitaires des principales régions du pays et le tout-puissant ministre de la Santé du fédéral doivent être capables de se remettre en question. Frank Vandenbroucke a dicté sa vision et sa stratégie aux autres ministres, qui l’ont suivi sans broncher. Aujourd’hui, la priorité consiste à faire un reset complet de l’esprit de cette campagne. Mais, quand la tempête sera passée, il conviendra de se poser les bonnes questions sur ces choix erronés. Pour éviter de reproduire les mêmes erreurs. Il faudra se demander à quoi a réellement servi, par exemple, la coûteuse cellule mise en place au niveau de la Wallonie. Et comment Bruxelles a pu cumuler autant de problèmes logistiques. Et pourquoi on a mis de côté tous ceux qui, comme les généralistes ou les relais locaux, pouvaient améliorer le maillage sur le terrain, l’efficacité et la confiance dans la vaccination.

Notre sélection vidéo