Abonnez-vous pour 1€

Les rassemblements se multiplient à la Citadelle de Namur: les rondes renforcées, «on ne peut pas accepter les comportements problématiques»

Les traces des rassemblements sont particulièrement visibles les vendredis et samedis.
Les traces des rassemblements sont particulièrement visibles les vendredis et samedis. - D.T.

Les beaux jours reviennent et les mesures de confinement pèsent de plus en plus lourd sur le moral de beaucoup… Certains n’y tiennent plus et bravent l’interdiction de rassemblement. À Namur, c’est à la Citadelle que les jeunes convergent depuis environ trois semaines. Souvent le vendredi ou samedi, en soirée. Ils y trouvent des endroits plus discrets qu’au centre-ville, où la police veille bien évidemment.

« Il y a en effet une recrudescence des rassemblements », confirme le bourgmestre Maxime Prévot. « Je ne souhaite pas me placer dans une posture rigide et autoritaire en mettant tous les jeunes à l’amende. Ce n’est pas la solution. Le risque est de les voir jouer au chat et à la souris avec la police. Cependant, j’ai demandé à cette dernière d’intensifier ses rondes à cet endroit. »

►► Cependant, le bourgmestre est clair : il n’est pas question pour lui d’accepter les excès.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo