Abonnez-vous pour 1€

Une petite fille décède après qu’une pile a brûlé son œsophage: «C’était la dernière fois que nous l’avons vue dans son état normal»

Photos
Reese
Reese - Facebook

En octobre dernier, la fille de Trista, Reese, a commencé à respirer bizarrement. La maman se disait que ce n’était sûrement qu’une mauvaise toux, mais a malgré tout décidé d’aller chez le pédiatre. Comme l’expliquent nos confrères du magazine The Sun, ce dernier avait dit que le bambin souffrait certainement d’un mauvais rhume.

C’est en rentrant à la maison que la mère de famille a remarqué que la pile de leur télécommande avait disparu. Son cœur s’est arrêté lorsqu’elle a fait le rapprochement. Trista s’est alors pressé de se rendre à l’hôpital, là où les médecins ont découvert que la petite avait avalé la pile du bouton de la télécommande. « Ils ont fait une radio et ont confirmé qu’elle était là, ils ont donc fait une opération d’urgence pour retirer la pile », raconte la mère de famille à nos confrères.

Au-delà du risque d’étouffement, ces piles sont très dangereuses car elles peuvent provoquer une réaction chimique mortelle à l’intérieur du corps. Elles réagissent avec la salive ce qui provoque une accumulation de soude caustique qui mange la chair comme un acide.

Fin octobre, la petite a subit une intervention chirurgicale afin de retirer la pile. Après quelques jours passés à l’hôpital, elle est ensuite rentrée chez elle. Malheureusement, Trista a dû ramener sa fille d’urgence à l’hôpital quelques jours plus tard car son état se dégradait. « Nous avons découvert qu’une fistule était apparue, ce qui a créé comme un passage. Il y avait donc un trou brûlé dans sa trachée et dans son œsophage. Quand ce tunnel s’est formé, il permettait à l’air de passer là où il ne fallait pas qu’il passe et pareil pour la nourriture » a expliqué la mère.

Reese
Reese - Facebook

Pour éviter le trou, les médecins ont dû donner à Reese une sonde gastrique et un ventilateur pour l’aider à respirer. « Ce matin-là, c’était la dernière fois que nous l’avons vue dans son état normal », ajoute la maman. En décembre, les médecins ont annoncé à la famille qu’ils devaient à nouveau opérer leur fille afin de réparer la fistule. C’est quelques semaines plus tard que la petite fille a été débranchée de son aide respiratoire.

Reese
Reese - Facebook

Malheureusement, dans le courant du mois, le cœur de la petite s’est arrêté. Les médecins ont réussi à la réanimer, mais l’enfant restait particulièrement faible. Ils ont donc décidé de lui faire une trachéotomie à Reese. Toutes leur tentatives sont malheureusement restées vaines. Le 17 décembre 2020, la petite fille est finalement décédée.

Reese
Reese - Facebook

Trista partage son histoire aujourd’hui pour prévenir les autres parents du danger de ces piles. Lorsque la petite était à l’hôpital, la mère a créé la page Facebook « Pray for Reese Hamsmith » et met également en place une organisation appelée « Reese’s Purpose ». « Des enfants meurent, Nous devons faire tout notre possible pour transmettre cette information aux parents et faire pression sur l’industrie pour qu’elle apporte des changements afin de protéger nos enfants ».

Notre sélection vidéo