Abonnez-vous pour 1€

Un employé du SPW accusé de prise d’intérêt pour un montant de 30.000 euros

Prétexte
Prétexte - News

Le prévenu a commencé à travailler au SPW en 2013 en tant que contractuel, assistant au contrôle des chantiers, sous l’autorité du chef du district routier de Ciney-Dinant. En février 2016, il a été décidé que l’employé, qui réalisait par ailleurs des travaux d’abattage en tant qu’indépendant à titre complémentaire, se chargerait de l’abattage de 195 frênes touchés par la chalarose qui représentaient un danger en bordure de la N989 entre Dinant et Hastière. L’employé a travaillé gratuitement, mais a pu bénéficier des grumes, revendues pour un montant de 31.000 euros. Le prévenu explique que son supérieur lui a demandé d’agir de la sorte, alors que deux sociétés ont remporté un marché public pour un bail d’entretien, car son budget était très serré (l’abattage des frênes aurait coûté environ 55.000 euros), et que la situation était dangereuse et urgente. La prévention d’abus de biens sociaux lui est imputée car l’argent de la vente des troncs n’est pas entré directement sur les comptes de sa société et lui a notamment servi à des fins personnelles.

Dans le cadre du dossier, le chef de service a accepté la transaction pénale proposée par le ministère public et n’était donc pas présent devant le tribunal correctionnel ce mercredi.

Les avocats du prévenu, qui présente un casier judiciaire vierge et se trouve dans les conditions pour bénéficier d’un sursis, plaident l’acquittement de ce dernier pour les trois préventions. « Concernant la prise d’intérêt et le non-respect des marchés publics, il a bien effectué le chantier, mais ce n’est pas lui qui s’est attribué celui-ci, n’étant qu’un simple employé, il n’avait pas de pouvoir de décision dans ce cadre, si le chef de district ne le lui avait pas demandé, il n’aurait pas procédé à l’abattage de ces arbres car il n’avait pas la possibilité de favoriser ses intérêts privés via sa fonction. »

Jugement le 31 mars.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo