Abonnez-vous pour 1€

Nafissatou Thiam avant l’Euro en salle: «Je préfère être ici et me planter que de rester chez moi»

Thiam va retrouver le chemin d’un grand championnat.
Thiam va retrouver le chemin d’un grand championnat. - PhotoNews

Il y a des périodes auxquelles il est bon de mettre fin. Ce vendredi, à Torun, en Pologne, Nafi Thiam, va retrouver, à 26 ans, le chemin d’un grand championnat et des épreuves combinées, son vrai cœur de cible, qui tranchent avec les meetings d’un jour où elle s’essaie aux épreuves individuelles et on sent qu’elle trépigne. Cela fait 17 mois qu’elle attend ça, depuis les Mondiaux de Doha, en octobre 2019, où elle avait fini 2e de l’heptathlon. Et comme on sera en salle, ce week-end, il faut même remonter à mars 2017, à l’Euro indoor de Belgrade, pour la retrouver au départ d’un pentathlon, cette version étêtée de sa discipline où on enchaîne 60 m haies, hauteur, poids, longueur et 800 m. Un concours qu’elle avait d’ailleurs brillamment remporté, sept mois après son triomphe de Rio.

« Oui, la sensation d’un grand championnat m’a manqué ! », avoue-t-elle. « C’est pour ça que l’on s’entraîne, pour se retrouver avec l’équipe belge et représenter son pays avec juste ce qu’il faut de stress. Ne pas pouvoir en vivre a été un peu bizarre. Je n’avais plus fait de “ “penta” ” depuis quatre ans et j’avais envie d’en refaire. J’aime bien cette épreuve parce qu’elle se déroule sur une seule journée. Psychologiquement, c’est plus facile de savoir qu’on aura fini le soir. On ne doit pas avoir peur de se relever le lendemain toute courbaturée… »

C’est d’autant plus vrai ici, après un voyage qui, mardi, n’a pas été de tout repos. « Nous sommes partis très tôt et nous sommes arrivés très tard avant de devoir attendre longtemps pour le résultat de notre test covid. Heureusement, j’ai encore un peu de temps pour me reposer et les kinés sont là pour nous retaper. De plus, nous sommes logés dans un hôtel très confortable. »

►► Vers le record de Belgique ? Voici l’avis de Nafissatou Thiam avant l’Euro en salle.

Notre sélection vidéo