Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: un habitant du Borinage se voit proposer un faux test Covid négatif pour 50 euros et un faux test positif pour 60 euros!

Les faux tests PCR sont généralement utilisés pour voyager.
Les faux tests PCR sont généralement utilisés pour voyager. - Isopix

En début d’année, Europol, l’agence européenne de police, a mis en garde les voyageurs face à la vente illégale de certificats PCR négatifs. Plusieurs suspects ont en effet été arrêtés après avoir vendu de faux certificats de non-contamination dans des aéroports en Grande-Bretagne et en France. Aux Pays-Bas, des trafiquants ont également été arrêtés. Ils utilisaient des applications de messagerie de téléphonie mobile, comme Snapacht ou Instagram, pour vendre des tests Covid négatifs.

Mais l’avertissement d’Europol ne semble pas avoir refroidi les escrocs. Un habitant du Borinage a en effet réussi à entrer en contact avec un trafiquant. « Par hasard, sur Facebook, je suis tombé sur un lien expliquant qu’on pouvait acheter des résultats de tests PCR », explique le Borain.

► « Il y avait le prix : 50 € pour un test négatif et 60 € pour un test positif » : l’homme révèle ici les échanges qu’il a eus avec le trafiquant

► Que risquez-vous si vous décidez de vous procurer un faux test Covid  ?  : voici la réponse de Christian Henry, procureur du Roi à Mons

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo