Abonnez-vous pour 1€

Alors qu’il loue des espaces privatifs, sans que les clients se croisent, un centre de bien-être de Leuze doit rester fermé: «On avait tout préparé»

Bernard Pirlet dans un espace privatif de son centre.
Bernard Pirlet dans un espace privatif de son centre. - C.H.

Le centre de bien-être « Ô d’Ambiance » est situé le long de la chaussée de Namur, à Leuze (Eghezée). L’endroit est composé de trois espaces privatifs avec petite piscine, hammam, sauna, jacuzzi… Des couples, des familles ou des amis peuvent les louer pour se relaxer.

Il faut y être allé pour le comprendre : en temps normal, les chances de croiser d’autres clients étaient déjà faibles. Après le premier confinement, l’établissement a encore renforcé ses procédures. « On désinfecte bien entre chaque client et personne ne se croise », explique Bernard Pirlet, le propriétaire. « On avait imposé le nettoyage des mains en entrant, avec port du masque et prise de température… Je ne pense pas qu’on soit un lieu de contamination. Dans le personnel, personne n’a attrapé le Covid-19. Et nous n’avons jamais été appelé par le centre de tracing parce qu’un de nos clients aurait été contaminé. »

► Malgré tout, l’établissement a dû refermer ses portes lors du deuxième confinement : voici pourquoi.

► « On ne nous donne aucune perspective ! » : Bernard Pirlet considère son secteur comme oublié et pousse un coup de gueule, à lire ICI.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo