Abonnez-vous pour 1€

Pas de voyages à l’étranger ou de festival pour les personnes qui refusent de se faire vacciner? «Des conséquences pourraient être liées à ce refus»

Joachim Coens.
Joachim Coens. - Isopix

Si rendre le vaccin obligatoire en Belgique n’est pas une option, le président du CD&V Joachim Coens estime tout de même que les personnes qui refusent de se faire vacciner contre le coronavirus doivent s’attendre à avoir moins de privilèges dans les prochains mois. C’est en tout cas ce qu’il a fait comprendre ce mercredi soir sur le plateau de l’émission de la VRT « De Afspraak »

« Si tout le monde a reçu la chance d’être vacciné et que des personnes n’ont pas voulu le faire, alors je pense que des conséquences pourraient être liées à ce refus », a-t-il expliqué. Il pense notamment en matière d’emploi ou « à la participation à de grandes manifestations ou aux voyages à l’étranger ».

Ce n’est évidemment pas à l’ordre du jour, car tout le monde n’a pas reçu l’occasion de se faire vacciner, c’est une option à étudier, pour l’homme fort du CD&V.

Par ailleurs, Joachim Coens a rappelé qu’il aimerait que la possibilité de porter la bulle autorisée en extérieur à dix soit mise sur la table du prochain Comité de concertation de vendredi. « De nombreux signes montrent que la limite de l’acceptabilité pour la population a été atteinte. Si la motivation disparaît, les courbes remontent ».

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo