Abonnez-vous pour 1€

Face à l’humidité et aux cafards, ce couple à la Sambrienne n’en peut plus: «Être dans le social ne signifie pas que nous sommes des moins que rien!»

Témoignage
Gwendoline et Lorenzo n’en peuvent plus de l’odeur d’humidité constante dans leur appartement.
Gwendoline et Lorenzo n’en peuvent plus de l’odeur d’humidité constante dans leur appartement. - Ch.H.

En novembre 2020, Gwendoline est arrivée dans un appartement social de la Sambrienne, situé à Marchienne-au-Pont, dans le quartier du Spignat. Un logement trouvé dans l’urgence et qu’elle a investi avec son compagnon et ses quatre enfants, dont un bébé de six mois.

Lors de son arrivée, avec son petit ami Lorenzo, ils se sont rapidement rendu compte qu’une infiltration d’eau dans les murs posait problème.

►► «L’humidité continue à s’étaler sur les murs…» : malgré les réparations, le problème perdure (photos).

►► D’autant que ce n’est pas le seul problème épinglé par le couple: « Nous sommes aussi envahis par les cafards »

►► La présence d’humidité dans le logement a des répercussions sur la santé de leurs enfants.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo