Voici pourquoi les hot-dogs de chez Ikea coûtent si peu cher

Reporters
Reporters - Reporters

Vous avez certainement déjà pris le temps de manger un petit quelque chose chez Ikea, que ce soit avant ou après votre passage dans les interminables showrooms des enseignes de la compagnie suédoise. Vous avez donc remarqué que certains produits sont très bon marché.

À l’image des hot-dogs qui vous attendent à la sortie du magasin. Si les petits sandwichs sont si peu cher, c’est pour une bonne raison. Ingvar Kamprad, le fondateur d’Ikea, récemment décédé, avait en effet une bonne raison pour exiger que les hot-dogs soient vendus à un moindre prix. À un point tel que, chaque année, la société est en perte lorsqu’il s’agit de faire les comptes de ces fameux stands.

« Ingvar n’a jamais perdu des yeux les clients qui n’avaient pas beaucoup d’argent », a expliqué le journaliste Malou von Sivers, qui avait eu la chance d’interroger Ingvar Kamprad. « C’était un homme très simple, il racontait des chouettes histoires », explique-t-il.

Et parmi celles-ci, une sur les hot-dogs. Le journaliste explique alors que, durant des années, en Suède, les hot-dogs (plus un soda) étaient vendus au prix de cinq couronnes suédoises, soit environ 50 cent. Un prix qui ne couvrait même pas les coûts de production. Mais contrairement aux conseils de la direction d’Ikea, Ingvar Kamprad n’a jamais voulu augmenter le prix : « Il y a énormément de choses derrière ce prix. À la fin de leur visite, les parents ont des enfants heureux, qui reviendront avec enthousiasme chez Ikea, et c’est ça le plus important », avait-il expliqué dans l’interview, relayée ce matin par le Nieuwsblad.

Voilà donc pourquoi les prix des hot-dogs ou des boulettes restent si bas.

Notre sélection vidéo