Abonnez-vous pour 1€

Jean-Michel Stasse, fondateur de Wolf Eyes, échappe à une condamnation pour calomnie, diffamation et harcèlement face à Éric Domb de Pairi Daiza

Eric Domb / Jean-Michel Stasse
Eric Domb / Jean-Michel Stasse - DR

Entre le 19 avril et le 6 septembre 2019, l’Aqualien, qui n’a pas sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agit de critiquer les zoos et autres parcs animaliers, avait tenu des propos incendiaires à l’encontre de Pairi Daiza et d’Éric Domb.

Une guerre ouverte était déclarée entre les deux hommes. Le premier utilisait les réseaux sociaux et les images tandis que le second, lui, optait pour la voie judiciaire et les tribunaux.

La citation d’Éric Domb visait des préventions de calomnie, diffamation, injures et harcèlement. Cette dernière prévention pouvait mener à une peine de deux ans de prison. Le patron de Pairi Daiza réclamait, en outre, 1 € provisionnel.

► Jean-Michel Stasse n’est condamné à rien. Voici ce que la juge a déclaré.

► L’avocat de Jean-Michel Stasse nous dévoile son ressenti.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo