Abonnez-vous pour 1€

Bonne nouvelle pour les frontaliers belges: l’accord de télétravail belgo-luxembourgeois est prolongé jusqu’au 30 juin

L’accord belgo-luxembourgeois avait été instauré en mai 2020.
L’accord belgo-luxembourgeois avait été instauré en mai 2020. - Unsplash

Les frontaliers belges travaillant au Grand-Duché de Luxembourg pourront continuer à télétravailler sans s’inquiéter de dépasser le quota de jours de télétravail autorisés jusqu’au 30 juin 2021. La Belgique et le Luxembourg viennent de prolonger pour une quatrième fois l’accord amiable instauré le 19 mai 2020 dans le contexte de la crise sanitaire.

Cet accord prévoit que les jours pendant lesquels les frontaliers belges travaillent depuis leur domicile ne seront pas considérés comme des jours prestés en Belgique, en raison des mesures prises pour combattre la pandémie de coronavirus. Pour rappel, normalement, le quota des jours autorisés en télétravail ne peut excéder actuellement 24 jours de travail par an pour les frontaliers belges.

Pour le ministre des Finances luxembourgeois Pierre Gramegna, cité par nos confrères de L’Essentiel, « l’accord reste un dispositif essentiel dans notre lutte contre la pandémie, et sa prolongation garantira aux dizaines de milliers de frontaliers belges et à leurs employeurs une sécurité juridique maximale ».

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo