«The Voice» (TF1): deux semaines après la polémique des tweets et son éviction de l’émission, The Vivi répond en chanson (vidéo)

Vidéos
«The Voice» (TF1): deux semaines après la polémique des tweets et son éviction de l’émission, The Vivi répond en chanson (vidéo)
Capture d’écran

Souvenez-vous : le 20 février dernier, The Vivi -Vincent de son prénom- reprenait avec intensité le titre « Suicide social » d’Orelsan sur le plateau de « The Voice : la plus belle voix », sur TF1. Les quatre coachs s’étaient alors retournés sur sa prestation à l’aveugle.

S’il s’est d’abord positivement fait remarquer à la télé, rejoignant dans la foulée l’équipe de Vianney, le rêve a toutefois vite viré au cauchemar pour le candidat, qui s’est vu pointé du doigt par les internautes, dès le lendemain de son passage à l’antenne. Lesquels ont retrouvé d’anciens tweets problématiques du jeune homme, notamment à caractère raciste et homophobe. Des propos pour lesquels l’intéressé s’est immédiatement excusé. « Ce sont des propos de cours de récré d’un ado inconséquent qui me font froid dans le dos  », a-t-il écrit, honteux, après avoir fermé son compte Twitter. «  Je ne pensais pas un mot de ce que j’ai écrit. Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser. »

En dépit de ce mea culpa, la production de l’émission a tout de même décidé d’évincer The Vivi du concours. « Nous avons été extrêmement choqués par ces tweets qui sont à l’opposé des valeurs d’inclusion et de tolérance prônées par ‘The Voice’ comme en atteste la diversité des talents », a rapidement fait savoir ITV Studios France. « Ces messages sont également contraires aux engagements pris par les talents quand ils participent à The Voice. The Vivi a immédiatement présenté ses excuses sincères sur son compte Instagram. Mais ces messages restent incompatibles avec nos valeurs et avec sa participation au programme, qui s’arrête aujourd’hui. »

Deux semaines plus tard, voilà que The Vivi nous revient avec le clip de « Grandir », sa réponse en chanson, tout juste dévoilée sur Youtube. « On a fait ça entre potes », a-t-il écrit sous la vidéo. Un morceau aux paroles on ne peut plus évocatrices  : « Maintenant la télé les médias je les connais/ ils parlent sur mon nom sans déconner/ je sais qui je suis ce que je vaux ce que j’ai dit et je m’en excuse à mort si tu savais/ ça brise mes principes et mes valeurs pour des vannes éclatées sur Twitter/ ... »

La suite  :

Notre sélection vidéo