Abonnez-vous pour 1€

Rednic, ancien entraîneur du Standard: «Je voudrais terminer ma carrière en Belgique»

Rednic, ancien entraîneur du Standard: «Je voudrais terminer ma carrière en Belgique»
ImageGlobe

Mircea Rednic est de retour en Roumanie. Où il se remet du covid, qu’il a contracté il y a un mois. De Viitorul, il évoque sa situation personnelle, celle du foot roumain, évidemment affecté par la pandémie, sans oublier la Belgique, où il voudrait terminer sa carrière dans un club ambitieux.

Mircea Rednic, la première question qu’on pose en cette période, c’est : « Comment allez-vous » ?

Je suis en Roumanie où, pour l’instant, la situation est sous contrôle. L’État a pris des mesures sévères permettant une diminution des contaminations et des hospitalisations. Les dirigeants ont fermé quelques villes et la population a bien réagi, car tout le monde a bien compris qu’on ne blaguait pas avec cette pandémie. Je parle en connaissance de cause car, comme la moitié de mon staff, j’ai eu le Covid il y a un mois. Pourtant, je n’avais que de la toux et un peu de fatigue. Néanmoins, par la suite, j’ai fait des crises de panique parce que je respirais mal et que j’avais la sensation d’étouffer. Le médecin m’a mis sous oxygène à domicile pendant deux jours. C’est derrière moi aujourd’hui, mais je suis plus vite fatigué, notamment quand je fais du fitness ou du vélo. Mais je suis content d’avoir repris le travail.

►► « À Mouscron, on m’a mis dehors parce que j’avais fait quelques déclarations, mais j’avais dit la vérité : ce n’est pas un club ambitieux ».

►► « Le Standard a fait le pari d’un coach sans expérience mais qui semble bon en théorie et qui parle bien ».

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo