Abonnez-vous pour 1€

Trop de lits vides dans nos maisons de repos: «Les familles ont peur»

Les maisons de repos sont aidées en ce moment, mais jusqu’à quand?
Les maisons de repos sont aidées en ce moment, mais jusqu’à quand? - Belga.

Chacun se débrouille comme il peut en cette période assez compliquée. Dans bien des secteurs les modèles économiques sont malmenés par la conjoncture peu favorable. Celui des maisons de repos est basé principalement sur une chose : l’occupation des lits. C’est assez logique, plus une maison a de résidents, plus elle brasse de l’argent ce qui lui permet d’engager du personnel. Sauf que, ça n’aura échappé à personne, les maisons de repos ne sont pas totalement pleines en ce moment. Il y a plusieurs raisons à cela, et elles sont toutes liées au Covid.

► 100€ de manque à gagner par lit par jour. Le montant atteint jusqu’à un millier d’euros de manque à gagner dans certaines maisons de repos de la région verviétoise.

50 lits vides au CPAS de Verviers. « Les familles ont peur » explique le président.

► La vie des résidents a pourtant changé depuis la vaccination.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo