Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: la Norvège lève les restrictions sur le vaccin AstraZeneca

Coronavirus: la Norvège lève les restrictions sur le vaccin AstraZeneca
Belga

A l’instar de plusieurs autres pays européens, le royaume nordique avait restreint l’injection du vaccin du laboratoire anglo-suédois aux moins de 65 ans, faute de documentation suffisante sur ses effets sur les plus âgés.

Après la Belgique, la France, l’Allemagne ou encore l’Italie, l’Institut norvégien de santé publique a recommandé d’étendre l’accès du vaccin à toutes les personnes de plus de 18 ans, sur la foi d’études britanniques montrant son efficacité chez les personnes âgées.

Le gouvernement a annoncé mardi qu’il suivrait cet avis.

La Norvège veut par ailleurs étendre de trois à six semaines l’intervalle entre l’injection des deux doses des vaccins Pfizer/BioNtech et Moderna, une mesure dépendant encore du feu vert final de l’Institut de santé publique. Celui-ci a aussi été chargé d’étudier si ce délai pourrait être étendu au-delà de six semaines, un espacement accru des injections permettant d’accroître rapidement le nombre de primo-vaccinés.

« Si nous parvenons à garder l’épidémie sous contrôle en mars-avril, nous pourrons commencer à rouvrir (le pays) en mai », a affirmé la cheffe du gouvernement, Erna Solberg, devant le Parlement.

A défaut, les autorités pourraient imposer de nouvelles mesures applicables partout, qui incluraient une interdiction de servir de l’alcool et la fermeture de nombreux endroits fréquentés par le public, a-t-elle prévenu.

Plus de 391.000 personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin dimanche dans le pays de 5,4 millions d’habitants, et près de 210.000 en avaient reçu deux. Lundi, un total de 632 personnes porteuses du Covid étaient décédées depuis le début de l’épidémie.

Notre sélection vidéo