Abonnez-vous pour 1€

Jeux vidéo: l’éditeur de Fortnite poursuit Google Australia

Jeux vidéo: l’éditeur de Fortnite poursuit Google Australia

Epic a déjà intenté des poursuites judiciaires similaires contre les géants Google et Apple en Europe, en Grande-Bretagne et aux États-Unis pour abus de position dominante. Leurs commissions peuvent atteindre 30 % du montant des transactions réalisées via les applications. Epic a déposé plainte devant la Cour fédérale d’Australie pour « abus de position dominante » avec son système d’exploitation Android.

L’éditeur de jeux vidéos avait intenté en novembre une action similaire contre Apple.

En contraignant les développeurs à passer par le service de paiement de Google pour des achats d’applications proposées dans son magasin virtuel et en décourageant les usagers à avoir recours à d’autres plateformes de téléchargements d’applications, le géant de la technologie a enfreint la loi australienne sur la consommation, a affirmé Epic dans un communiqué.

Epic Games avait tenté en août 2020 de contourner la technologie de paiement d’iOS, le système d’exploitation d’Apple. Le fabricant de l’iPhone avait aussitôt retiré Fortnite de l’App Store, constatant une rupture des règles du contrat liant les deux entreprises.

À la différence de Google, Apple ne permet pas aux utilisateurs de télécharger des applications en dehors de l’App Store, et les développeurs doivent utiliser son système de paiement sur lequel il prélève sa part.

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be