En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Charleroi Actualité de la région de Charleroi

Important déploiement policier à Charleroi: un morceau du toit de l’hôtel de ville menace de s’envoler!

Les Carolos ont assisté à un important déploiement policier dans les rues Turenne et du Beffroi, ce vendredi après-midi à Charleroi. La police sécurisait en fait les lieux, alors qu’un morceau de zinc de la toiture de l’hôtel de ville menace toujours de s’envoler !

Peu avant 16 heures, ce vendredi, plusieurs passants se sont interrogés sur une forte présence policière à proximité de l’hôtel de ville de Charleroi. « On a détecté des problèmes de toiture à l’angle des rues Turenne et du Beffroi », révèle la Ville de Charleroi. « Les services sont allés voir ce qu’il se passait et se sont rendu compte que des plaques étaient endommagées. »

Les pompiers et les forces de l’ordre sont donc intervenus sur place. « Une partie de zinc menace de s’envoler, elle ne tient plus que par deux rivets », précise Michel Méan, porte-parole de la zone de secours Hainaut-Est. « Mais notre échelle était trop petite pour que l’on puisse intervenir. Nous avons donc fait appel au GRIMP, mais les conditions climatiques étaient trop dangereuses, entre la pluie qui rend les tuiles glissantes et le vent. Aucun service ou société ne peut agir dans ces conditions, donc pas avant lundi. »

Deux rues bloquées

Résultat : il faudra attendre mardi pour entreprendre les travaux nécessaires pour consolider cette partie du toit de l’hôtel de ville. « Les services vont diligenter une entreprise, mais on n’a pour le moment aucune idée de l’ampleur des dégâts et du temps que les travaux nécessiteront », explique la Ville de Charleroi.

En attendant, la rue du Beffroi et un tronçon de la rue Turenne ont été fermés par la police locale. La circulation est déviée. « Il n’y a eu aucun débris pour le moment, mais il est impératif d’éviter tout risque », pointe-t-elle.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Charleroi Actu

Voir plus d'articles