Abonnez-vous pour 1€

Chaos total au centre-ville de Liège ce samedi: plus de 200 casseurs présents, plusieurs magasins saccagés, neuf policiers blessés (vidéos)

Photos
Chaos total au centre-ville de Liège ce samedi: plus de 200 casseurs présents, plusieurs magasins saccagés, neuf policiers blessés (vidéos)

Ces casseurs ont totalement saccagé le centre-ville, aux alentours de la place de la République Française et de la place Saint-Lambert ce samedi après-midi. Des vitres ont été brisées, des arrêts de bus détruits, des poubelles renversées, des magasins ont été pillés, des pavés ont été lancés…

Tout a commencé avant 16 heures et la police liégeoise est alors descendue en nombre dans le centre-ville de Liège ! Des jeunes ont commencé à y mener de nombreux actes de vandalisme et de violence.

L.H.

Un policier à moto a également été la cible d’un groupe de jeunes venus manifester place Saint-Lambert dans le cadre de Black lives matter, selon la zone de police de Liège.

Le policier en question a été emmené à milieu hospitalier par une ambulance : on ignore encore son état de santé actuel. Au total, ce sont neuf policiers qui ont été blessés, selon les dernières informations.

Les casseurs ont également saccagé le fast-food Mc Donald situé place de la République Française.Une arroseuse et des pelotons de maintien d’ordre, prévus au cas où des incidents auraient lieu, se sont rendus sur place.

Vers 16h00, le commissariat de Liège-Centre, situé rue de la Régence, a également été caillassé, tout comme plusieurs véhicules de police situés dans les alentours.

« Ne venez pas en centre-ville »

« Ces jeunes ont ensuite saccagé des vitrines », expliquait encore la police liégeoise. « Ils se sont acharnés sur une voiture, leur intention est clairement de dégrader. Nos policiers sont sur place, rejoints par une arroseuse. Des pelotons de maintien d’ordre étaient prévus au cas où des incidents auraient lieu. Ils viennent d’arriver et tentent de ramener le calme au centre-ville », apprenait-on sur le coup de 17 heures.

Et d’ajouter encore : « Nous avons affaire à 200 casseurs divisés en groupes qui se déplacent dans le centre et ont bien l’intention de dégrader. Nous demandons aux citoyens de ne pas venir dans le centre ville. »

La situation n’a fait, au fur et à mesure, que dégénérer encore davantage : les casseurs présents semblaient n’avoir aucune limite. Ils jetaient des pavés et cassaient tout sur leur passage.

Un peu avant 18h, des renforts policiers sont arrivés. Deux autopompes sont venues aider celle déjà sur place. Les casseurs se sont alors déplacés vers la place Léopold, où se déroulait la manifestation pacifique pour la culture. Celle-ci a donc dû prendre fin.

Les forces de l’ordre ont ensuite intensifié les contrôles, notamment avec des Flash-Balls, dans le but de disperser les casseurs. Qui n’ont pas hésité à lancer des pavés sur les vitres de l’hôtel de ville…

Notre sélection vidéo