Nedda, 71 ans, est menacée d’expulsion de sa propre maison à Uccle

Nedda Tormen voudrait finir ses jours sa maison.
Nedda Tormen voudrait finir ses jours sa maison. - J.C.

Nedda Torrmen est révoltée, le 19 février prochain, un notaire viendra faire l’inventaire de sa maison à Uccle, en vue de la vente publique de cette dernière. Pourtant, cette femme de 71 ans n’a aucune envie de vendre son bien acheté il y a 34 ans. Suite au divorce avec son ex-mari, la maison sera pourtant bel et bien mise en vente. « Lorsque nous avons acheté la maison en janvier 1984, mon mari n’avait pas d’argent. Nous avons acheté la maison en indivision, j’ai payé ma part et la sienne », nous explique-t-elle. Depuis, Nedda Tormen affirme qu’elle a remboursé toute seule l’emprunt hypothécaire sur 20 ans et supporté toute seule le paiement du précompte immobilier pour elle et son mari jusqu’en 2014. « En 1996, il a reconnu qu’il ne payait pas et a accepté de me signer un papier actant le fait que je vivais dans la maison et qu’il ne pouvait pas vendre », continue Nedda.

Nedda Tormen a de graves problèmes de santé, elle se déplace d’ailleurs en chaise roulante et ne se voit pas vivre ailleurs. Depuis 12 ans, elle se bat pour garder sa maison.

Notre sélection vidéo