Visites limitées autour de la tombe de Johnny Hallyday sur l’île de Saint-Barthélemy: pas plus de 5 personnes à la fois!

Exclusif
© Reporters/D.R.
© Reporters/D.R.

Il n’était pas rare, comme nous le confirmait une commerçante ayant vue sur le cimetière, de constater un attroupement autour de la sépulture du Taulier, une fois Laeticia repartie à Los Angeles. Au point que, comme nous l’avions constaté, cela perturbe quelque peu les lieux et requiert la surveillance de forces de l’ordre.

Tout cela est plein de bons sentiments, certes, mais a un petit air de tourisme funèbre de masse, pas vraiment le bienvenu à Saint-Barth.

« Mal vu par la population »

Ainsi, il aurait été demandé à croisiéristes souhaitant organiser un petit pèlerinage Johnny sur l’île d’éviter d’arriver en groupe au petit cimetière de Lorient. « À un groupe du Sud de la France et un autre de Belges, un responsable sur place a fait comprendre qu’il était vivement recommandé d’arriver, autour de la tombe de Johnny, par petits groupes de 5 touristes à la fois. L’arrivée de grands groupes gênerait les habitants alentour ainsi que les personnes ayant des proches enterrés dans le même cimetière », nous dit-on. «  C’est très mal vu.  »

De fait, l’île de Saint-Barthélémy demeure un paradis, un havre de paix par, notamment, la tranquillité et la discrétion qui y règnent. Et qu’il ne fait pas bon de déranger. Même pour un hommage à la plus grande des idoles.

> Une croisière « hommage » pour l’anniversaire de sa disparition : à lire dans nos éditions digitales.

Notre sélection vidéo