Inès Reg: après la scène et le cinéma… la chanson! «J’en rêvais secrètement», nous avoue l’humoriste (vidéo)

Vidéo
Inès Reg: après la scène et le cinéma… la chanson! «J’en rêvais secrètement», nous avoue l’humoriste (vidéo)

Ouvrez bien vos oreilles : si vous avez déjà entendu Inès Reg pousser la chansonnette aux concerts des Enfoirés, qu’elle a rejoint en janvier 2020, vous reconnaîtrez certainement son timbre sur le morceau « Ballade à deux », qui accompagne la fin du film « Je te veux moi non plus », disponible sur Amazon Prime Video depuis ce vendredi 26 mars.

Un titre que la comédienne partage avec le rappeur Tunisiano. « J’ai vraiment adoré cette collab’, c’est fou de pouvoir faire la BO de son propre film ! », s’enthousiasme Inès, rencontrée à l’occasion de la sortie du long-métrage, qu’elle a coécrit, coréalisé et incarné avec son mari, Kevin Debonne. Lequel, également présent, ajoute sur le ton de l’humour : « Son rêve à Inès, c’est de dire ‘retrouvez-moi bientôt dans les bacs’, elle s’entraîne souvent à cette phrase ! » Les deux humoristes s’esclaffent.

«  J’irai pas jusqu’à dire que je me lancerai bien dans une carrière de chanteuse, parce qu’encore une fois, je sais que je suis chiante mais je ne vis que par la scène… Mais j’avoue, j’en rêvais secrètement de chanter ! », avoue finalement la jeune femme de 28 ans. « Je ne me laissais pas y croire plus que ça, et aujourd’hui… waw quoi, un film, une chanson ! »

Et de préciser qu’elle n’a jamais vraiment travaillé sa voix. « Je chante sous la douche, en scooter, aux oreilles de Kevin… j’ai pas pris de cours, c’est juste ma manière de chanter. C’est pas incroyable, je chante juste, c’est la chance que j’ai. Mais c’est vrai qu’en écoutant le résultat, j’ai beaucoup aimé. J’ai commencé à devenir folle, à me dire ‘je vais prendre des cours de chant, je vais écrire des musiques, je vais changer ma vie !’ (Rires.) Puis je me suis dit, calme-toi Inès, chaque chose en son temps… »

« T’as quand même appelé Jean-Jacques Goldman pour faire un feat… » plaisante ensuite Kevin. « Peut-être ! », renchérit Inès, avant d’éclater de rire. Y a plus qu’à !

Notre sélection vidéo