Michel Drucker, ému pour son retour à la télé : «Je pensais que j’allais disparaître des radars» (vidéo)

Vidéo
La main sur le coeur en guise de symbole, Michel Drucker n’a pas caché son émotion de revenir à l’antenne, après un an d’absence.
La main sur le coeur en guise de symbole, Michel Drucker n’a pas caché son émotion de revenir à l’antenne, après un an d’absence. - France 2 / Capture d’écran

On ne l’avait plus vu sur le service public français depuis un an (hormis lors des best-of de « Vivement Dimanche »). Michel Drucker est revenu sur le devant de la scène, après une longue convalescence due à une douloureuse opération du cœur.

Ses fidèles téléspectateurs du dimanche après-midi l’ont ainsi redécouvert, vaillant et l’œil vif, comme à son habitude. « Ému et heureux de vous retrouver. Ça me va droit au cœur votre accueil et c’est le cas de le dire », a-t-il débuté. « Je ne sais pas si durant cette longue et douloureuse parenthèse ‘Vivement Dimanche’ vous a manqué, mais moi vous m’avez beaucoup manqué. »

Le présentateur de 78 ans s’est ensuite prêté au jeu des remerciements, « sans flagornerie », comme il l’a bien précisé. La première à avoir été saluée n’était autre que la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte. Michel Drucker a également remercié son bras-droit, Stéphane Sitbon-Gomez. Deux patrons qui sont venus le voir trois jours avant son opération, en septembre dernier, à l’hôpital Georges Pompidou. « J’étais dans un état second, proche de l’Ohio. Je pensais sincèrement que je ne reviendrai pas sur ce plateau », a révélé l’animateur. « Et puis, ils m’ont dit : ‘mais non, on ne va pas vous remplacer Michel’ […] alors que moi je leur proposerai déjà d’avoir des remplaçants pendant cette période. Sincèrement, je pensais que j’allais disparaître à jamais des radars. »

L’homme fort de France Télévisions s’est ensuite tourné vers sa productrice, François Coquet, l’équipe technique et bien entendu, les artistes, venus lui rendre visite sur le plateau pour son grand retour. Parmi les invités : Gad Elmaleh, les Chevaliers du Fiel, Alex Vizorek, Olivier de Benoist, Tom Villa, Eric Antoine, Matthieu Madénian, Roland Magdanne et les Bodin’s.

Moteur, caméra, ça tourne… et c’est reparti pour un tour !

Notre sélection vidéo