Abonnez-vous pour 1€

Le radar tronçon d’Ensival à Banneux via Pepinster est prêt, mais il ne flashe pas encore

Les camions pourraient être flashés, mais deux obstacles doivent encore être levés.
Les camions pourraient être flashés, mais deux obstacles doivent encore être levés. - A.R.

Les radars anti camion entre Ensival et Banneux (Sprimont), destinés à éviter le transit des bahuts sur la N666 via le territoire de Pepinster et Theux notamment, on en parle depuis des années et ils figurent assez haut dans la pile des dossiers à concrétiser par la majorité à Pepinster. Et pourtant, ils ne fonctionnent pas. Ils ont été installés et sont en état de marche, mais ils ne flashent pas.

Ce système scanne les plaques des camions à l’entrée et à la sortie de la zone interdite pour le transit. On chronomètre alors le temps de passage et s’il est trop bref, une amende s’ensuit. En effet, si le pilote ne s’est pas arrêté, c’est qu’il ne venait pas livrer et était en transit illégal.

« Le matériel est là, il est homologué et il fonctionne », assure Jean-Philippe Lombardie, du cabinet de la ministre régionale de la Sécurité routière, Valérie De Bue.

Pour verbaliser, il y a deux obstacles à lever, dont un d’origine légale. Ce qui devrait provoquer un retard conséquent.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be