Abonnez-vous pour 1€

La tenderie a toujours la cote dans notre région: «On constate une nouvelle tendance»

Les tendeurs sont particulièrement actifs en région verviétoise.
Les tendeurs sont particulièrement actifs en région verviétoise. - Prétexte Pixabay M.O.

Pierre est agent du DNF, membre de l’Unité Anti-Braconnage, et vit dans la région des Hautes-Fagnes. Voici quelques semaines, alors qu’il est de garde, on l’appelle au beau milieu de la nuit pour intervenir à Waimes. Des riverains ont appelé, inquiétés par des coups de feu. « C’est moi qui suis intervenu suite à un braconnage de grand gibier. Dans ce genre de cas de figure, nous sommes amenés à nous déplacer si nécessaire » explique-t-il. Pas pour autant question de se mettre en danger. « On n’intervient pas si on n’est pas sûr de l’intervention, de pouvoir la sécuriser. »

> « Les faits de braconnage sont très isolés dans la région »

> « La tenderie, c’est une chose sur laquelle on travaille beaucoup, c’est la plus grande partie de mes activités »

> En 2019, ce sont plus de 1.700 oiseaux qui ont été remis en liberté après avoir été saisis chez des tendeurs

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be