«Léo Matteï» revient pour une nouvelle saison : «On est au coeur de l’actu»

«Léo Matteï» revient pour une nouvelle saison : «On est au coeur de l’actu»
Jean-Philippe Baltel/TF1

Il y a le Jean-Luc Reichmann animateur, toujours jovial et plein d’entrain avec les candidats des « Douze coups de midi », et puis le Jean-Luc Reichmann acteur, héros depuis désormais huit ans de « Léo Matteï, Brigade des mineurs », qui lui permet d’aborder une thématique qui lui est chère, la protection de l’enfance.

« Dans cette nouvelle saison, nous sommes au cœur de l’actualité, ce qui la rend beaucoup plus proche de notre quotidien », confie le comédien, qui, dans la vie, est père d’une famille recomposée de six enfants. « La protection des mineurs et notamment l’emprise que les enfants peuvent subir en sont les sujets centraux. Etre aussi proche de la réalité rend le personnage de Léo Matteï encore plus convaincant. »

Sa sœur handicapée

Ainsi, diverses thématiques sont abordées au fil des six épisodes (en trois soirées) de cette nouvelle saison. « Dans la première partie, nous avons voulu parler de l’emprise néfaste de certains adultes. Un enfant reste malléable et peut facilement être manipulé par une figure maternelle ou paternelle. C’est ce que nous retrouvons avec les jeunes athlètes lors de la première soirée, prêts à tout pour devenir de grands champions. Dans la deuxième soirée, nous abordons le handicap chez les enfants, et ce, au sein des familles d’accueil. Ce sujet me touche énormément car ma petite sœur est concernée par le handicap. J’ai fait le pari de m’entourer de vrais enfants handicapés. Je voulais leur donner la chance de s’exprimer, libérer leur parole. C’est mon combat personnel en tant que personnage public. Je savais ce que cela impliquait en termes de conditions de tournage, mais c’est une chance de pouvoir jouer aux côtés de ces enfants. Eux aussi étaient très heureux de pouvoir travailler avec nous et de réaliser leur rêve. Enfin, nous sommes face aussi au communautarisme dans cette huitième saison, à l’embrigadement des personnes autour d’une idéologie. »

Pour Jean-Luc Reichmann, qui a fêté récemment ses 60 ans, Léo Matteï est donc plus qu’un simple rôle. « Je partage pleinement les valeurs que nous transmettons. Le monde de demain passe par l’éducation d’aujourd’hui et il passe surtout par nos enfants! Ce que nous allons leur léguer en termes de valeurs et d’éducation forgera les futurs parents qu’ils seront. Je ne me lasserai jamais d’envoyer des messages de prévention afin que nous devenions tous lucides sur ce qui se passe dans le monde d’aujourd’hui. Nous avons décidé de créer cette série pour accompagner et sensibiliser les enfants. Je suis fier de nos équipes. C’était un challenge pour moi de passer d’animateur télé apportant de la bonne humeur à comédien complètement à contre-emploi. Nous abordons des thèmes profonds. »

C’est donc parti pour de nouvelles aventures et une séance de rattrapage pour ceux qui n’ont pas vu la huitième saison sur la RTBF.

« Léo Matteï, Brigade des mineurs », 21h05, TF1.

Notre sélection vidéo