Critiqué sur la manière de s’asseoir dans son fauteuil de coach, Vianney («The Voice») se défend: «Je sais très bien ce que ça veut dire de moi»

Vianney, coach de «The Voice» en France.
Vianney, coach de «The Voice» en France. - Instagram Vianney

La dixième saison de « The Voice » a débuté le 6 février dernier, pour le plus grand plaisir des fans du télé-crochet qui fonctionne toujours bien au niveau des audiences. En France, on retrouve Amel Bent, Florent Pagny, Marc Lavoine et le petit nouveau, Vianney, assis sur les mythiques fauteuils rouges.

Et c’est bien ce dernier qui agace les internautes, à cause de sa manière de s’assoier, ou plutôt de se tenir. Debout, pied sur le buzzer ou directement sur le fauteuil, l’interprète de « Pas là » avait même réussi à casser le système de retournement des sièges par son hyperactivité.

Pour Télé-Loisirs, Vianney a accepté de venir sur cette micro-polémique : « J’ai trouvé ça dingue de voir autant de réactions et pour être honnête je ne sais pas trop quoi dire sur le sujet. À part que malheureusement, je suis comme ça. Je sais très bien ce que ça veut dire de moi. J’ai ça depuis tout petit, je traîne ça depuis l’école primaire, je n’aime pas rester assis trop longtemps. C’est comme ça. J’aime bien bouger. Dans la vie, pareil. C’est de l’hyperactivité. Rien d’autre. Après, je ne pense pas que ça fasse de moi un mauvais gars. »

De quoi expliquer les positions parfois très originales dans lesquelles on le retrouve assis sur son fauteuil de coach.

Notre sélection vidéo