Abonnez-vous pour 1€

D’importantes variations entre les immatriculations de mars 2021 et mars 2020: cela représente un bond de plus de 56%!

Prétexte
Prétexte - Photonews

Les véhicules utilitaires lourds de moins de 16 tonnes ont, eux, vu leurs enregistrements progresser de 59,09 % le mois dernier. Quant aux plus de 16 tonnes, ils affichent une hausse mensuelle de 41,44 %.

Enfin, le marché des deux-roues motorisés explose le compteur à +79 % à la fin du mois de mars.

« Les immatriculations de voitures particulières, de véhicules utilitaires légers, de véhicules utilitaires lourds et de deux-roues motorisés, confirment ce mois de mars la variation attendue par rapport à leur niveau de mars 2020 au cours duquel elles s’étaient rapprochées de zéro durant la seconde quinzaine, conséquence de la fermeture obligatoire des garages et des concessions », souligne le communiqué.

« Il faut d’autant moins s’illusionner des comparaisons qu’en matière de production, les différents marchés (voitures, véhicules utilitaires et deux-roues motorisés) demeurent perturbés par les retards actuels qui affectent les activités d’assemblage (disponibilité des semi-conducteurs) », pondèrent la Febiac et le SPF Mobilité & Transports.

Notre sélection vidéo