Scandale autour de l’émission «Pyramide», accusée de racisme et de sexisme dans les années 90: Pépita brise le silence (vidéo)

Vidéo
Scandale autour de l’émission «Pyramide», accusée de racisme et de sexisme dans les années 90: Pépita brise le silence (vidéo)

La séquence « Canap 95 » de l’émission « Quotidien » mardi soir a fait beaucoup parler. Etienne Carbonnier a en effet diffusé des images de « Pyramide », programme à succès des années 90/2000. Cette séquence, qui est un montage d’images d’archives, a choqué, notamment à cause de comportements ou de propos à l’encontre de Pépita, la co-animatrice du jeu à l’époque.

Dans cette vidéo d’extraits, la principale intéressée, aujourd’hui âgée de 48 ans, subit des remarques jugées sexistes et racistes de la part de ses camarades

Candidats, présentateur, voix off de l’émission, les commentaires déplacés venaient de toutes parts, sans que la principale intéressée ne bronche. « Oh c’est vous en photo Pépita sur la carte postale », va même lâcher la voix off alors que Pépita tient une carte avec… un chimpanzé.

« La réalité n’était pas du tout celle-là »

Ce jeudi soir, Pépita sort du silence dans Le Parisien. Elle dément toutes ces accusations. « J’étais en colère. J’en tremblais. J’en pleurais de rage », explique-t-elle quand elle a vu la séquence.

Mais pas pour les raisons que l’on pourrait croire. « Ils parlaient du non-respect des femmes. Mais en choisissant ces images, ils se sont complètement trompés de cible. C’est un montage de petites séquences. Et il est très bien fait, si on veut jouer sur le sexisme et le racisme, mais la réalité n’était pas du tout celle-là », réagit Pépita.

Une séquence a notamment fait réagir, celle où Pépita tient une carte avec un chimpanzé auquel elle est comparée. « La carte postale, je la connaissais. Et on en avait plaisanté avant de prendre l’antenne, comme on avait l’habitude de le faire. C’est même moi qui, en coulisses, avais dit ‘On dirait moi !’. On a décidé de la faire en plateau, c’est tout. »

« Qui sont-ils pour parler à ma place ? »

« Monté comme l’a fait l’émission de TMC, bien sûr [que l’on puisse percevoir cela comme raciste, NDLR]. Sauf qu’il suffit de regarder la séquence dans son intégralité pour comprendre qu’elle n’était pas du tout raciste. […] Et je peux vous dire que si quelqu’un m’avait réellement manqué de respect, je lui serais directement rentrée dedans. Jamais je n’aurais accepté un tel comportement », dit-elle encore.

À qui en veut-elle aujourd’hui ? « Les personnes qui m’ont humiliée, ce sont celles de « Canap 95 ». […] Ils m’ont fait passer pour la Noire qui subit le racisme, qui n’a pas eu le choix pour avoir un travail… On va où là ? Qui sont-ils pour parler à ma place ? Il n’y a que moi qui puisse dire si j’ai subi ou pas quelque chose ! Je suis très en colère et très déçue. […] Se servir de moi pour ça, avec les tensions actuelles dans le pays autour de ces questions, je ne suis pas d’accord. Ils m’ont manqué de respect. »

Notre sélection vidéo