Abonnez-vous pour 1€

Le ministre des Indépendants et des PME David Clarinval présente son grand plan d’aides à la réouverture: «Je suis à 200% avec les indépendants!»

Le ministre des Indépendants et des PME David Clarinval présente son grand plan d’aides à la réouverture: «Je suis à 200% avec les indépendants!»
Isopix

La semaine a été dure pour vous. Un sentiment d’échec de ne pas avoir pu offrir le double droit passerelle de crise à tous les indépendants impactés par les mesures ?

Cela n’a pas été simple de se mettre d’accord sur des mesures au Comité de concertation, c’est un fait. J’entends aussi cette révolte qui grandit dans tous les secteurs. Il y a une perte d’adhésion aux mesures, il suffit de regarder par la fenêtre ou de voir ce qui se passe dans les parcs et dans les gares. Mais il faut encore se serrer les coudes quelques semaines. Il y a de l’espoir : la vaccination s’accélère, près d’1,3 million de personnes, on est en train de protéger les plus fragiles. D’ailleurs le nombre de décès stagne (heureusement !), il n’y en a quasi plus en maison de repos. La stratégie vaccinatoire est donc la bonne. À mon niveau, le minimum à faire est d’aider ces entreprises, de leur maintenir un soutien économique. On fait quand même beaucoup de choses : des reports de cotisations, dispenses, réductions/plans d’apurement. On a décidé un moratoire sur le recouvrement judiciaire des dettes des indépendants, en matière de cotisations sociales (la TVA n’est pas dans mes attributions). Il y a le double droit passerelle pour ceux qui ont dû fermer. Aussi le droit passerelle simple en cas de diminution du chiffre d’affaires de 40 %. Vous pouvez y ajouter le droit passerelle quarantaine et celui de crise 3e pilier pour ceux qui ont dû garder leurs enfants la semaine du 29 mars. On prendra aussi en compte ceux qui devront le faire à cause de l’annulation d’un stage à Pâques. Je viens aussi de faire voter la dispense de contribution à l’AFSCA pour les restaurateurs en 2021, etc. Et là, avec le gouvernement, on travaille à un nouveau plan d’aides qui accompagnera la réouverture des commerces.

Vous pouvez nous en dire plus ?

C’est encore un peu tôt, mais on travaille sur un plan qui accompagnera les indépendants en phase de réouverture. Ces secteurs doivent être accompagnés. On travaille sur des baisses de la TVA, sur de nouvelles exonérations de cotisations ONSS. Tout cela est en cours de discussion, on devrait avancer rapidement.

>> David Clarinval présente son vaste plan d’aides à la réouverture.

>> Le ministre promet de tout faire pour aider nos indépendants  : « Je suis à 200 % avec eux ! »

>> L’Horeca ouvrira-t-il bien le 1er mai ? Le libéral se prononce  !

Notre sélection vidéo