Abonnez-vous pour 1€

Une organisatrice de «La Boum» sort du silence: «Nous ne voulions pas que les gens se rassemblent, notre seul but était de faire rire»

Vidéos
Une organisatrice de «La Boum» sort du silence: «Nous ne voulions pas que les gens se rassemblent, notre seul but était de faire rire»

Cela devait être un simple canular posté sur les réseaux sociaux. « La Boum » était censée être un faux festival musical en vue de tourner en dérision certaines mesures édictées dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Sauf que dans les faits, des milliers de personnes se sont réunies jeudi après-midi au Bois de la Cambre. Et tout est vite devenu incontrôlable.

L’une des organisatrices de ce faux-festival a accepté de s’expliquer pour VTM Nieuws. Elle insiste, l’idée n’était pas de créer un rassemblement. « On a fait quelque chose qui répondait à un besoin : le besoin de casser le quotidien, de sourire, de ressentir de l’amour », commence-t-elle par expliquer au micro du média flamand. « Nous ne voulions pas que les gens se rassemblent. Nous n’avons pas organisé de festival. Nous avons voulu créer un mouvement pour donner de la joie (…) On est le premier avril. C’est un jour de blague beaucoup de médias font de blagues. Nous, on a aussi fait une blague, mais qui a touché les cœurs, et c’est ça le plus important pour nous. »

La « blague » a cependant donné lieu à des affrontements entre les personnes présentes et la police dont les images font aujourd’hui le tour du monde. Suite à ces incidents, le parquet de Bruxelles a annoncé ouvrir une enquête pour identifier les organisateurs de « La Boum ». « Si on avait organisé un festival et qu’on avait vendu des préventes, je vous aurais dit ‘oui, on a peur de cette enquête’. Mais ce n’était pas le but donc… »

La témoin de VTM précise que les organisateurs n’étaient « pas là pour faire de l’argent, pour aller contre le gouvernement ou contre les règles, pas du tout. On est un secteur qui depuis va très mal depuis un an. On a tout perdu, on se dit on va encore pleurer ? Non, on utilise l’humour. Est-ce que c’est illégal de faire du bien ? Est-ce que c’est illégal de faire un poisson d’avril ? »

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo