Abonnez-vous pour 1€

Un papa de quatre enfants lance un live sur Facebook pour se suicider en direct, ses amis tentent de le sauver en appelant les urgences…

Un papa de quatre enfants lance un live sur Facebook pour se suicider en direct, ses amis tentent de le sauver en appelant les urgences…
Facebook

Jonathan Bailey était connu sous le nom de « Baz » ou « Bazza ». Ce père de quatre enfants avait annoncé sur les réseaux sociaux qu’il comptait mettre fin à ses jours. Lorsqu’il a commencé à diffuser en direct sur Facebook en commençant à « se faire du mal », ses amis ont immédiatement appelé les secours, rapporte le Mirror.

La police s’est rendue immédiatement dans son appartement à Newcastle-under-Lyme, en Angleterre, mais le quinquagénaire n’a pas pu être sauvé… Connu pour son travail caritatif et bénévole, ce propriétaire de salle de sport luttait contre des problèmes de santé mentale depuis sa vingtaine. La semaine précédant sa mort, son état s’était particulièrement détérioré.

Craig Spillane, qui dirige un groupe pour la santé mentale, était devenu un bon ami de Jonathan. C’est sa belle-fille qui l’a immédiatement appelé quand le live Facebook a commencé. « J’ai appelé le 999. Je savais que je devais me rendre directement à son appartement », a-t-il déclaré. « Alors que je conduisais, ma belle-fille a crié « Oh mon Dieu, il est en train de le faire en direct sur Facebook. »

Jugé « à haut risque », Jonathan a pourtant affirmé ne pas avoir de pensées suicidaires aux médecins. « Il pouvait bénéficier d’une admission à l’hôpital Harplands pour l’aider à traverser cette période de crise », ont-ils déclaré. « Mr. Bailey, cependant, a refusé cette admission. »

L’oncle de Jonathan Bailey ne pense pas qu’il avait l’intention de se tuer, il n’y avait donc pas de raisons de le mettre à l’hôpital. La détérioration de sa santé mentale a été fulgurante. « Il avait lancé de nombreux appels à l’aide pendant des mois et les gens lui venaient en aide. Il savait que les gens allaient lui venir en aide. »

Selon l’enquête, le fait de diffuser en direct était peut-être un « appel au secours ». Il aurait alors finalement décidé de mettre fin à ses jours.

Notre sélection vidéo