Abonnez-vous pour 1€

Suicide de Maëlle: le tribunal de la jeunesse reporte l’audience du troisième jeune

Suicide de Maëlle: le tribunal de la jeunesse reporte l’audience du troisième jeune
Sudpresse/D.R.

Il y a un an, Maëlle, 15 ans, commettait l’irréparable après avoir vécu un véritable calvaire psychologique à l’école. L’enquête menée par la zone de police Brunau avait permis d’identifier trois jeunes, trois camarades de classe de Maëlle, responsables des faits : on parle ici de traitements inhumains ayant entraîné la mort sans intention de la donner, harcèlement, voyeurisme sur un mineur de moins de 16 ans, détention et diffusion d’images pédopornographiques.

Dans le cadre de ce dossier douloureux, une jeune fille doit déjà prester 75 heures de prestations éducatives. Un autre mineur d’âge, le principal acteur de ce drame, a vu son dossier reporté au 17 mai prochain.

Enfin, un troisième jeune devait se présenter ce vendredi 2 avril devant le tribunal de la Jeunesse. On lui reproche la diffusion de vidéos. Cette audience a été finalement reportée par le président du tribunal : l’avocat du jeune home n’avait pas encore une le temps d’analyser les dernières demandes de la partie civile, et ses parents n’avaient pas encore pris d’avocat. La partie civile a entendu ces demandes et y a répondu positivement. Une date relais a été fixée au 30 avril, avant que le fond du dossier ne soit abordé, en mai prochain.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo