Hugo Clément insulté et menacé: «Tu es vraiment un encu**»

Hugo Clément insulté et menacé: «Tu es vraiment un encu**»
Winter Productions

D’abord journaliste sur France 2, Hugo Clément a quitté le service public français pour rejoindre « Le Petit Journal » sur Canal +. En 2016, changement de nom et de chaîne, place à « Quotidien » sur TMC. Un an après, il quitte l’émission de Yann Barthès et annonce intégrer le média en ligne Konbini, pour finalement revenir sur France Télévisions en 2019, avec une série de documentaires intitulée « Sur le front ».

La thématique de l’émission ? Plonger le téléspectateur au plus près des femmes et des hommes qui se battent pour défendre la planète, et qui consacrent leurs vies à protéger les écosystèmes. Par exemple, le dernier numéro, diffusé en février dernier sur France 5, concernait la protection des dauphins.

Si aujourd’hui l’émission fait parler d’elle, ce n’est pas pour les sujets qu’elle aborde, mais pour une lettre peu sympathique qu’a reçue son présentateur…

On peut y lire : « Arrête avec tes émissions à la c**, surtout concernant le monde agricole, tu es vraiment un encu** de t’en prendre à nous comme ça. » Sympa.

L’auteur anonyme poursuit : « Nous, on n’a pas le choix, on crève à travailler 70h par semaine, alors que toi tu fais tes 40h avec un bon salaire. Tu travailles sur le malheur des autres, et ça, tu le payeras un jour, crois-moi, je l’espère. » En guise de conclusion, il écrit : « Ceci est une mise en garde.  »

Le compagnon d’Alexandra Rosenfeld a très vite partagé cette lettre sur les réseaux sociaux, où il répond directement à son détracteur : «  Au courageux anonyme qui m’a envoyé cette lettre de menace : je continuerai mes ‘émissions à la c**’ aussi longtemps que nécessaire pour informer, enquêter et dévoiler ce que certains veulent cacher. Ces intimidations ne font que renforcer la motivation de toute l’équipe. Pensées amicales pour les agriculteurs qui travaillent dur pour nous nourrir tout en respectant l’environnement et qui m’ont envoyé de gentils mots de soutien.  »

En commentaire de sa publication Instagram, ses followers se sont empressés de réagir, entre consternation et soutien à Hugo Clément : « Continue le plus longtemps s’il-te-plaît  », « Mais non, les gens font vraiment ça ? On vit dans un drôle de monde  », ou encore « Quelle tristesse de ne pas remettre en question ses pratiques et d’attaquer ceux qui les mettent en avant.  »

Notre sélection vidéo