Coronavirus: 78 organisations européennes de la société civile appellent à un accès équitable au vaccin

Illustration
Illustration - Belga Image

« Nous devons agir maintenant pour que la pandémie n’entre pas dans l’histoire comme un échec moral des pays riches au détriment des vies vulnérables dans le monde entier », peut-on lire dans une lettre ouverte à l’attention des gouvernements des Etats-membres et des institutions de l’Union européenne.

Contrairement aux premières promesses, les signataires de la lettre font l’amer constat du nationalisme de l’Union européenne en matière de vaccin. « Les pays à revenu élevé ont accaparé 53 % des vaccins disponibles alors qu’ils ne représentent que 14 % de la population mondiale, au mépris des besoins des autres », relèvent-ils. Dans les pays en développement, la couverture vaccinale généralisée ne sera pas atteinte avant 2023, soulignent-ils encore.

En outre, l’Union européenne s’oppose à la levée des brevets, ce qui permettrait de produire des vaccins à plus grande échelle. « Une suspension temporaire des droits de propriété intellectuelle (DPI) est le seul moyen d’augmenter la production et d’élargir l’accès aux vaccins rapidement », indique la coalition, qui souligne que près de 70 % de la population des pays occidentaux sont favorables au partage de la science et du savoir-faire en matière de vaccins.

« La Covid-19 est devenue un énorme business lucratif au coût conséquent pour notre santé et pour la vie de nombreuses personnes dans le monde », concluent les organisations. « Seule une réponse à échelle mondiale, basée sur la solidarité mondiale sera efficace pour lutter contre cette pandémie », insistent-elles.

Toute personne souhaitant soutenir cet appel peut le faire en signant l’initiative citoyenne européenne « Pas de profit sur la pandémie » via le site www.noprofitonpandemic.eu/fr. L’opération vise à collecter un million de signatures afin d’exhorter la Commission européenne à rendre les vaccins et les traitements contre le Covid-19 accessibles à l’échelle mondiale, ainsi qu’à rendre complètement transparentes les négociations en cours avec les sociétés pharmaceutiques.

Notre sélection vidéo