Nikos Aliagas: vous ne devinerez jamais combien de tests Covid-19 l’animateur a déjà dû réaliser

Nikos Aliagas sur le plateau de «The Voice : la plus belle voix»
Nikos Aliagas sur le plateau de «The Voice : la plus belle voix» - Lionel Guericolas / ITV / B233 / TF1

Actuellement à l’antenne avec « The Voice : la plus belle voix », et toute l’année à la tête de « 50 minutes inside », Nikos Aliagas ne chôme pas sur TF1.

Depuis le début de la crise, les productions n’ont pas eu d’autre choix que de se réinventer. La différence majeure par rapport à avant : l’absence (en partie ou entièrement) du public, qui commence tout doucement à revenir sur les plateaux de télévision, comme récemment dans « The Voice : la plus belle voix. »

Et pour pouvoir participer à une émission, il faut bien sûr montrer un test PCR négatif. C’est le cas pour « Koh-Lanta », comme l’expliquait récemment sa productrice Alexia Laroche-Joubert au Parisien : «  On a demandé à nos équipes dix jours avant le départ de faire un premier test puis de se mettre à l’isolement. Dans les trois jours qui précédaient le vol, de faire à nouveau un test, à la demande du gouvernement polynésien. Puis, dès que les personnes débarquaient à Papeete, elles étaient dans un hôtel en chambres séparées et à l’isolement pendant quatre jours. Ensuite, elles refaisaient un test, puis encore un autre à l’entrée du bateau où les équipes résidaient pendant la durée du tournage. » Le coût d’une telle mise en place est estimé « entre 300.000 et 400.000 euros supplémentaires. »

Si on ne connaît pas le coût supplémentaire qu’engendre l’ensemble de ces mesures pour « The Voice », on sait que son animateur Nikos Aliagas est désormais un expert des tests PCR : « Je dois en être à plus de 200 tests Covid, toutes émissions confondues  », explique-t-il au Parisien ce samedi.

Un chiffre loin des 60 tests réalisés par Stéphane Plaza, qui avait d’ailleurs annoncé faire une pause dans les tournages sur Instagram.

Notre sélection vidéo