Abonnez-vous pour 1€

Le PS arlonais réduit à peau de chagrin: vers une liste PS-Ecolo en 2024?

Impossible donc de savoir quel visage aura le PS en 2024.
Impossible donc de savoir quel visage aura le PS en 2024. - D.R.

Il fut un temps à Arlon où la SNCB et ses nombreux cheminots participaient à la force du parti socialiste. Un temps où la Sablonnière, salle historique du PS, accueillait les ténors du socialisme belge à l’instar de l’ancien Ministre André Cools ou de l’inénarrable Michel Daerden. Un temps où le pharaon Guy Larcier régnait en maître absolu sur le territoire arlonais. Enfin un temps où André Perpète représentait sa ville de coeur à Bruxelles en portant le costume de député fédéral.

Depuis, la Sablonnière a été vendue. L’ancien bourgmestre Guy Larcier jouit depuis 15 ans d’une retraite méritée. Et André Perpète consacre son temps à « son » Resto du cœur, mais semble avoir refermé définitivement la page politique. Deux ténors qui ont d’ailleurs décliné notre invitation à s’interroger sur le passé, le présent et le futur de leur parti. De ce PS donc, de ses ténors, et de ses symboles, il semble qu’il ne reste donc rien, ou presque.

>> Et dans le chef-lieu, ce constat inquiète.

>> Certains conseillers d’autres listes se demandent même si le Parti socialiste sera assez fort que pour présenter une liste lors des prochaines élections communales.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo