Abonnez-vous pour 1€

Encore une nouvelle fête planifiée au Bois de la Cambre: plus de 4.000 personnes pour «La Boum 2», un message adressé à la ministre Verlinden

Encore une nouvelle fête planifiée au Bois de la Cambre: plus de 4.000 personnes pour «La Boum 2», un message adressé à la ministre Verlinden
Twitter

Cela devait être un simple canular posté sur les réseaux sociaux. « La Boum » était censée être un faux festival musical en vue de tourner en dérision certaines mesures édictées dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Sauf que dans les faits, des milliers de personnes se sont réunies jeudi après-midi au Bois de la Cambre. Et tout est vite devenu incontrôlable.

Sur Facebook, un nouvel événement intitulé « La Boum 2 », planifié pour le 1er mai, a été créé. Et quelque 4.000 personnes ont répondu à l’invitation. C’est le collectif « L’Abîme » qui est encore une fois derrière l’événement.

Réponse à la lettre ouverte d’Annelies Verlinden

Samedi dernier, la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden écrivait une lettre ouverte aux jeunes, après les deux soirées consécutives de confrontations, lassés des mesures de lutte contre le coronavirus, et la police dans le bois de la Cambre à Bruxelles. Dans cette lettre la ministre appelle les jeunes à s’accrocher encore un peu. Par exemple, en cherchant à relever un défi pour que la dernière ligne droite soit moins pénible.

Le collectif a souhaité lui répondre : « Nous permettons de vous répondre et de relever votre défi tout en vous en proposant un autre. En effet, nous avons trouvé une occupation à proposer aux jeunes afin qu’ils trouvent le temps moins long avant d’apercevoir la lumière au bout du tunnel », écrivent-ils dans un communiqué.

« Nous proposons donc à la jeunesse en manque de liberté, de fêtes, d’amour et de câlins comme vous le reconnaissez, d’imaginer et d’organiser La BOUM 2 dans le bois de la Cambre en attendant le jour J. Le jour de la délivrance que vous nous promettez d’ici quelques semaines, et pas dans des mois comme nous le pensons, et que nous attendons tous depuis plus d’un an ».

Le collectif souhaite une autorisation officielle

« Votre mission, si vous l’acceptez Madame la ministre puisque vous nous avez proposé votre aide, est de nous accorder l’autorisation officielle ainsi qu’une date pour l’organisation d’une BOUM 2 dans le bois de la Cambre et, si vous le jugez nécessaire, de nous proposer des règles sanitaires qui prendraient en considération les avis de spécialistes dont certains estiment que le risque de ce genre d’événement est minime et pourtant tellement vital à notre jeunesse. Ne serait ce pas là un bel hommage à rendre à nos sacrifices consentis pour nos aînés ».

> Voici le communiqué de L’Abîme dans son intégralité.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo