Abonnez-vous pour 1€

Les employés des TEC wallons en grève ces mardi et mercredi: le risque de perturbation sur le réseau n’est pas à exclure

Les employés des TEC wallons en grève ces mardi et mercredi: le risque de perturbation sur le réseau n’est pas à exclure
Photonews

«L’employeur est tenu d’offrir à son personnel les mêmes conditions de travail que ce soit en matière de logistique ou d’horaire que lors des prestations en présentiel. Hormis la mise à disposition d’un PC portable et d’un accès VPN, rien n’a été mis en place pour faciliter cette nouvelle forme de travail. Les frais d’internet, de téléphone, de chauffage, d’électricité, les aménagements d’un poste de travail au domicile, les frais d’impressions, etc., tout cela reste à charge des travailleurs», regrette le syndicat qui demande une régularisation de la situation.

La CSC souligne en outre qu’une conciliation avec l’employeur s’est soldée par un échec, raison pour laquelle elle a décidé de déposer un préavis de grève pour les journées des 6 et 7 avril 2021.

Si les tâches essentielles ont été assurées, certains chauffeurs ont choisi de soutenir l’action. Aucun impact n’a toutefois été signalé sur le réseau du TEC durant la journée. La circulation des bus a été perturbée par les chutes de neige durant la matinée par endroits. Le plan intempéries a par exemple été déclenché au TEC Liège-Verviers.

«La circulation se passe normalement sur l’ensemble du réseau», a fait savoir M.Thiery. La situation devrait être similaire demain/mercredi, puisque très peu de chauffeurs ont décidé de participer à la grève. La situation est à suivre sur le site letec.be.

Notre sélection vidéo