Abonnez-vous pour 1€

«Je suis allé 6 fois au resto depuis mars!»: le phénomène des restaurants clandestins, qui ouvrent pour un petit nombre de clients, s’amplifie…

«Je suis allé 6 fois au resto depuis mars!»: le phénomène des restaurants clandestins, qui ouvrent pour un petit nombre de clients, s’amplifie…

Mars 2020. Tandis que le monde entier se confine, les restaurateurs et l’ensemble du secteur Horeca mettent provisoirement la clé sous la porte. L’histoire de quelques semaines, pensent-ils comme tout le monde, le temps que la situation sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus se calme. Début juin, cela va (un peu) mieux et les restaurants et autres cafés rouvrent leurs portes avec soulagement.

Soulagement qui sera de courte durée : le 19 octobre, de sinistre mémoire, le gouvernement ordonne à nouveau la fermeture du secteur Horeca. Nous voilà près de six mois plus tard, et les cafés et restaurants sont toujours fermés. Mince lueur au bout du tunnel : la date du premier mai, date butoir à laquelle le secteur espère rouvrir. Mais à l’heure d’écrire ces lignes, rien n’est mois sûr.

► Certains ont bravé les interdits, en se rendant dans des restaurants clandestins  !

► Un Arlonais d’une trentaine d’années témoigne  : « Personnellement, depuis mars, je suis allé six fois au resto »

► Comment cela fonctionne ? Retrouvez son témoignage en intégralité  !

Notre sélection vidéo