Abonnez-vous pour 1€

Le Heusytois Simon Beaupain est bloqué au Portugal malgré trois tests PCR négatifs passés sur place: «Ce n’est pas correct»

Simon Beaupain n’a pas le droit de sortir de sa chambre d’hôtel.
Simon Beaupain n’a pas le droit de sortir de sa chambre d’hôtel. - S.B.

« Je suis parti de Bruxelles le samedi 27 mars. De leur côté, Xavier Le Gall (le coach de Simon Beaupain, NDLR) et Geoffrey Blancaneaux (un joueur français qui est également coaché par Xavier Le Gall, NDLR) sont partis de Paris le même jour », nous confie Simon Beaupain, confiné dans sa chambre d’hôtel à Lisbonne.

Les trois hommes se sont retrouvés au Portugal pour des tournois Challenger. « Je partage ma chambre avec Xavier et Geoffrey a une chambre seul. Le seul moment où on s’est vu avec Geoffrey, c’est quand on s’est entraîné à l’extérieur ensemble. Je précise aussi qu’on avait tous les trois présenté un test PCR négatif avant de partir », dit notre interlocuteur, qui pose là les repères de la mésaventure qu’il est occupé à vivre depuis lors en raison de cette épidémie de coronavirus qui se prolonge tant et plus.

En clair, tout s’est passé normalement lors des premiers jours, avec un premier tour de qualifications disputé (et perdu) le dimanche 28. « Tous les lundis, dans les tournois Challenger, il y a un test PCR à passer. On a reçu les résultats le mardi matin et il y avait deux cas positifs : un joueur indien et Geoffrey. Xavier et moi, nous étions négatifs. Geoffrey a dû dans la foulée observer une quarantaine dans sa chambre. Quant à moi, j’ai passé une journée normale, en pouvant m’entraîner au club. »

> En clair, les voilà bloqués dans leur chambre d’hôtel jusqu’au mercredi 14 avril.

« Concrètement, on n’a aucune info, ce n’est pas clair. On a juste reçu une lettre en portugais qui n’est ni datée ni signée », confie le tennisman heusytois.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo