Abonnez-vous pour 1€

Toujours trop d’accidents sur les routes wallonnes, l’AWSR lance sa nouvelle campagne «Profitons des bons moments»

Illustration
Illustration - Belga Image

Pensons à ralentir », à modérer leur vitesse pour pouvoir exploiter pleinement les bons moments sur les routes, indique-t-elle mercredi dans un communiqué. La campagne sera visible durant l’ensemble du mois d’avril sur les routes wallonnes.

En 2020, 70 vies auraient pu être épargnées sur les routes wallonnes avec une vitesse adaptée, précise l’Agence wallonne, s’appuyant sur des chiffres provisoires d’accidentalité en 2020. Plus de 1.000 accidents corporels ont aussi été dénombrés, tous directement liés à la vitesse, alors que le trafic a baissé de 22 % l’an dernier en raison, notamment, de la pandémie, ajoute l’AWSR. Cette dernière rappelle d’ailleurs que près d’un accident mortel sur trois est principalement dû à la vitesse, et elle intervient dans 10 à 15 % des accidents de la route.

Pour donner plus de poids à son discours, l’Agence wallonne pour la sécurité routière explique que pour un trajet de 100 kilomètres, soit la distance entre Bruxelles et Liège par exemple, rouler à 130 km/h au lieu des 120 km/h réglementaires ne permet pas de gagner plus d’une minute.

« Profitons des bons moments. Pensons à ralentir », c’est donc l’invitation que l’AWSR adressera aux usagers du réseau routier wallon durant tout le mois d’avril. Une campagne numérique vient également compléter la campagne d’affichage sur les autoroutes et grands axes régionaux.

Notre sélection vidéo