On lui retire sa couronne car elle est divorcée: la Miss finit à l’hôpital pour des blessures à la tête (vidéo)

Vidéo
La couronne de la Miss a été retirée sans ménagement.
La couronne de la Miss a été retirée sans ménagement. - Capture d’écran Youtube

Ce dimanche soir avait lieu l’élection de Miss Sri Lanka. Pushpika De Silva, 31 ans, a été élue au terme de la cérémonie qui se déroulait à Colombo.

Diffusée sur une chaîne de télévision nationale, l’élection s’est clôturée par un couronnement qui a coulé beaucoup d’encre. En effet, Caroline Jurie, élue Miss Sri Lanka en 2019, n’a pas accepté qu’une femme divorcée remporte le titre.

Micro à la main, Caroline Jurie explique au public : « Il existe une règle qui empêche les femmes qui ont déjà été mariées et sont divorcées… Alors je prends des mesures pour que la couronne passe à la deuxième place. » Juste avant de se diriger vers la gagnante, et de lui retirer sa couronne, sans ménagement.

Sur Facebook, Pushpika De Silva explique ne pas être divorcée, mais bien « vivre séparément » : « Je suis toujours une femme non divorcée. Une vraie reine n’est pas une femme qui arrache la couronne d’une autre femme. »

Elle précise également qu’elle est allée à l’hôpital pour soigner des blessures à la tête. La Miss n’en restera pas là. Elle a annoncé qu’elle intenterait une action en justice pour dénoncer la manière « déraisonnable et insultante » dont elle a été traitée.

Du côté des organisateurs de l’élection, il a été décidé de rendre la couronne à la gagnante, après confirmation de sa victoire, et qu’elle n’était pas divorcée.

Notre sélection vidéo