Affaire des dîners clandestins: Pierre-Jean Chalençon reconnaît avoir organisé «une soirée professionnelle» avec 20 personnes

Vidéo
Pierre-Jean Chalençon
Pierre-Jean Chalençon - Isopix

Ce vendredi 2 avril, M6 diffusait un reportage dans lequel on découvrait l’organisation de dîners mondains clandestins à Paris, où masques et gestes barrières semblent avoir disparu.

Les internautes ont très vite reconnu la Palais Vivienne, propriété de Pierre-Jean Chalençon, grand fan de Napoléon et ex-acheteur de l’émission « Affaire conclue » sur France 2.

Après moultes déclarations et un poisson d’avril à la Pierre-Jean, l’intéressé s’est exprimé ce matin dans « Morandini Live » diffusé sur CNews, en France.

Interrogé par Jean-Marc Morandini, Pierre-Jean Chalençon reconnaît avoir organisé une soirée professionnelle et non une fête : « Ça devient ubuesque ces personnes qui parlent (…) Il n’y avait pas 40 personnes ! Il y avait au maximum une vingtaine de personnes qui sont passées lors de cette soirée. C’était une soirée professionnelle, pas une fête. »

Capture d’écran Jean-Marc Morandini

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, cette histoire aurait dû passer comme une lettre à la poste. Le monde se fout de cette histoire ! (…) C’était une conférence concernant le bicentenaire de la mort de Napoléon  », explique Pierre-Jean, qui précise qu’il n’y a « jamais eu d’hommes politiques dans cette soirée. »

«  Je respecte la loi. Je suis un honnête citoyen. Il faut arrêter de dire que j’organise des soirées  », continue Pierre-Jean Chalençon, qui s’en prend également à M6, la chaîne qui a révélé l’affaire : « Quand je vois comment cette pseudo rédaction traite le sujet en tournant des images totalement ridicules, en enregistrant une conversation à mon insu. Si c’est ça du journalisme…  »

Notre sélection vidéo