Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus en Belgique: les ministres de la santé devraient introduire une limite d’âge pour le vaccin Astrazeneca!

Coronavirus en Belgique: les ministres de la santé devraient introduire une limite d’âge pour le vaccin Astrazeneca!
Belga

Plusieurs pays ont déjà décidé de limiter l’utilisation du vaccin anti-Covid de la firme britannico-suédoise. C’est le cas par exemple de l’Allemagne et des Pays-Bas qui ne l’administrent plus aux personnes de moins de 60 ans. La Norvège et le Danemark ont carrément choisi de suspendre l’utilisation du vaccin Astrazeneca pour le moment.

Mais que va faire la Belgique ? Lors de la conférence interministérielle de ce mercredi matin, les ministres ont décidé qu’il y aurait une limite d’âge pour ce vaccin, explique Het Nieuwsblad. D’après les sources du quotidien flamand, il faut encore décider quelle limite d’âge sera appliquée. Deux options : le vaccin ne sera plus administré aux personnes de moins de 55 ans, comme la France, ou aux moins de 60 ans, comme les Pays-Bas et l’Allemagne. La décision sera prise en fonction de l’avis de l’Agence européenne des médicaments à 16 heures.

De plus, il faudra encore décider quoi faire des personnes sous cette limite d’âge qui ont déjà reçu la première injection du vaccin AstraZeneca.

Une conférence attendue en Europe

Jusqu’à présent, l’EMA a toujours déclaré que les avantages du vaccin l’emportaient sur les risques. Mais elle a indiqué mardi qu’elle était toujours en train d’évaluer si le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus est potentiellement lié à la formation de rares caillots sanguins, signalés dans plusieurs pays. Un responsable de l’EMA avait d’ailleurs évoqué l’existence d’un « lien » entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose, dans une interview au quotidien italien Il Messaggero publiée mardi.

La conférence de l’Agence européenne de la santé est donc très attendue. Elle se déroulera ce mercredi à 16 heures.

Une réunion informelle des ministres de la Santé de l’Union européenne a été programmée ce mercredi à 17h par visioconférence, dans la foulée de l’annonce attendue vers 16h des conclusions de l’Agence européenne des médicaments.

La réunion des ministres européens de la Santé doit aider à harmoniser les positions des différents États membres, «non seulement pour faire cesser la désinformation, mais aussi pour trouver un point de vue commun sur les efforts de vaccination dans l’UE», selon la présidence portugaise de l’UE. L’EMA sera représentée à cette réunion pour clarifier toute question liée à son analyse du vaccin AstraZeneca.

Notre sélection vidéo