Abonnez-vous pour 1€

Une maman de trois enfants mordue à mort par ses deux bulldogs après une dispute avec sa fille: «Il se peut qu’il ait essayer de vous protéger»

Une maman de trois enfants mordue à mort par ses deux bulldogs après une dispute avec sa fille: «Il se peut qu’il ait essayer de vous protéger»
Capture Facebook

Elayne Stanley était maman de trois enfants lorsque l’incident s’est produit. Dans l’enquête en cours, les policiers ont découvert que les deux bulldogs américains mis en cause appartenaient à son ancien partenaire, Paul Leigh. Des ordonnances judiciaires datant de 2016 obligeaient leur propriétaire à les garder sous contrôle. Des incidents impliquant les deux chiens avaient déjà eu lieu, y compris une attaque sur un autre chien et maître qui a été blessé, rapporte le Mirror.

Pour Louise, la fille d’Elayne Stanley, elle n’était pas au courant de ces incidents. « Ma mère était heureuse avec ça, elle les avait autour de ses deux enfants et de mes deux enfants » explique-t-elle au quotidien anglais.

Le jour de la mort d’Elayne, la discussion était animée entre elle et sa fille. L’enquête ressort qu’au moment où cette dernière allait partir, DJ, un bulldog américain mâle croisé avec un dogue de Bordeaux, a mordu sa mère à la jambe. Louise a dit qu’elle a essayé de mettre l’autre chien, Billy, dans la cuisine, mais il a rejoint l’attaque.

En entendant les appels au secours, les voisins ont commencé à jeter des briques en direction des chiens et ils ont finalement réussi à les contenir dans le jardin arrière. Les sœurs de Louise, des jumelles alors âgées de 12 ans, étaient dans une chambre à l’étage. Les secours se sont rendus en urgence sur les lieux, mais elle a été déclarée morte sur place.

Un responsable de la législation sur les chiens pour la police du Cheshire, a déclaré que ce type de bouledogues américains était considéré comme des « chiens de garde » et pouvait comprendre le langage corporel pendant les disputes. « DJ a interprété cela comme un problème potentiel et a essayé d’empêcher tout contact physique. Il se peut bien qu'il ait senti que vous étiez enceinte et qu'il ait essayé de vous protéger » a-t-il expliqué à Louise durant l’enquête.

Les deux chiens ont été euthanasiés.

Notre sélection vidéo