Abonnez-vous pour 1€

Le numéro de registre national pour s’inscrire sur Qvax fait débat: «Nous avons justement reçu une plainte à ce sujet»

Le numéro de registre national pour s’inscrire sur Qvax fait débat: «Nous avons justement reçu une plainte à ce sujet»

Avec cette plate-forme, les autorités veulent s’assurer qu’aucune dose de vaccin ne soit perdue, notamment en raison de personnes attendues dans un centre de vaccination mais qui ne s’y présenteraient finalement pas. Le centre peut alors rapidement lancer un appel aux réservistes pour bénéficier d’une injection. A noter que les inscrits sur Qvax sont toutefois classés par ordre d’âge, ainsi qu’en fonction d’éventuelles comorbidités. Un jeune de 28 ans en bonne santé ne pourra donc pas dépasser un aîné de 65 ans, même s’il s’est inscrit avant sur la plate-forme.

Cependant, depuis ce mercredi, une critique émerge contre QVax. Certains experts s’étonnent de cet engouement au vu des informations demandées par le site. C’est le cas de Matthias Dobbelaere-Welvaert, de l’organisation à but non lucratif « Ministry of Privacy », comme nous l’écrivions ce matin. Sur HLN Live, celui conseillait à tous les Belges de ne pas s’inscrire, « pour le moment », sur QVAX.be. Car si la liste de réserve est « une noble initiative », le fait que la plateforme soit créée et gérée par une entreprise privée pose question. « Une entreprise privée n’est pas autorisée à demander votre numéro de registre national », soulignait-il.

Pour l’expert, il faut absolument éviter d’utiliser le numéro de registre national comme nom d’utilisateur. « Or, c’est le cas sur QVAX. Seule une agence gouvernementale peut demander une telle donnée. Si vous le faites, ces informations doivent être très bien cryptées. Mais ici, il n’y a pas encore de certitude à ce sujet. »

« Nous avons justement reçu une plainte à ce sujet »

En effet, pour s’inscrire sur QVAX, l’internaute doit encoder son numéro de registre national, son nom, son prénom ainsi qu’un mail et un GSM. Bon nombre de Belges s’inquiètent donc pour le respect de la vie privée. « Est-ce normal de donner mon numéro de registre national ? N’est-ce pas dangereux ? », s’inquiète un internaute sur Facebook. Nous avons posé la question à l’Autorité de protection des données. « Nous avons justement reçu une plainte à ce sujet. Nous ne pourrons communiquer qu’une fois le dossier traité », nous confie Aurélie Waeterinckx, l’attachée presse.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo