Abonnez-vous pour 1€

Dîners clandestins chez Pierre-Jean Chalençon: le chef Christophe Leroy sort du silence!

Dîners clandestins chez Pierre-Jean Chalençon: le chef Christophe Leroy sort du silence!
Instagram

Des ministres ont-ils participé à de luxueux dîners clandestins à Paris ? Non, répond l’avocat du chef cuisiner accusé de les organiser, Chistophe Leroy. « Contrairement à ce qui a été affirmé de manière peu professionnelle, aucun ministre n’a participé aux repas », assure Me Thierry Fradet dans un communiqué cité par BFMTV.

La polémique fait rage depuis la diffusion par M6 d’un reportage montrant la tenue de dîners payants à Paris, sans masque ni geste barrière contre le Covid-19. Ces repas se sont déroulés au Palais Vivienne, propriété du collectionneur Pierre-Jean Chalençon. C’est lui qui avait déclaré avoir participé à des dîners dans des restaurants clandestins dans lesquels il aurait croisé des ministres, avant de qualifier cette affirmation de « poisson d’avril ».

L’avocat de Christophe Leroy dénonce lui « un mauvais procès » et un « véritable acharnement médiatique injustifié ». Selon lui, ces dîners ont été organisés « comme la loi l’autorise, dans des domiciles privés et non pas dans des établissements recevant du public de type restaurant », dans le but d’« assouvir sa passion : honorer la cuisine française ».

Cité sur les réseaux sociaux comme un potentiel participant, Gabriel Attal a nié sa participation, l’entourage du porte-parole du gouvernement dénonçant sur Franceinfo « une rumeur infondée ». Mercredi soir, c’est Franck Riester, ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l’attractivité qui évoque des « rumeurs fausses et choquantes ». Mais aussi Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, qui a évoqué une accusation « complètement absurde ».

Le procureur de la République, Rémy Heitz, a annoncé dimanche en fin de journée avoir saisi « la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne d’une enquête des chefs de mise en danger d’autrui et de travail dissimulé », afin de « vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants ».

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be